SUD-AFP

Solidaires-Unitaires-Démocratiques à l’Agence France-Presse

Accueil > Communiqués SUD-AFP > Parcours professionnels, mobilité, expatriation (6e réunion en vue d’un (...)

Parcours professionnels, mobilité, expatriation (6e réunion en vue d’un Nouveau contrat social)

jeudi 16 janvier 2014

Compte rendu SUD

Les parcours professionnels, la mobilité et l’expatriation ont été discutés pendant trois heures et demie, le mercredi 15 janvier, lors de la 6e réunion en vue d’un Nouveau contrat social à l’AFP.

Mais avant d’aborder ces sujets, les trois syndicats présents - CFDT, SNJ et SUD - ont imposé l’annulation de la réunion prévue le 22 janvier, pour exprimer leur mécontentement sur les conditions dans lesquelles se tient ce marathon :

  • Débats peu structurés, qui vont un peu dans le vide tant qu’on ne connaîtra pas les intentions précises de la direction (ses scenarios sont annoncés pour la mi-février) ;
  • Rythme trop intense (une réunion par semaine), que ni la direction ni les syndicats ne peuvent tenir ;
  • Envoi tardif de documents (reçus moins de 24h avant la réunion) ;
  • Documents dont la qualité laisse parfois à désirer.

Les sujets qui devaient être abordés le 22 janvier le seront donc à la date suivante fixée par la direction, le 28.

La direction - représentée notamment par le DG, le DRH et la directrice de la Rédaction - a réaffirmé que pour elle la négociation d’un Nouveau contrat social n’avait pas seulement un objectif économique de "maîtrise des dépenses salariales", mais aussi un objectif social. "Notre scénario n’est pas encore écrit ; nous avons besoin d’échanger", ont-ils dit en substance.

De l’avis de tous - direction et syndicats présents - il ne s’agit donc pas (encore) de négociations mais d’une phase de partage d’informations et de confrontation de points de vue.

Les mêmes droits pour tous

SUD a insisté sur la nécessité de garantir les droits professionnels, démocratiques et sociaux de TOUS les salariés, à la lumière des profondes mutations du personnel de l’Agence en France et à l’international (cf. notre analyse publiée l’été dernier, avec les chiffres des effectifs mondiaux : http://www.sud-afp.org/spip.php?article210).

Parmi le flot de papiers présentés par la direction, deux textes anciens :

  • Le rapport sur la mobilité des journalistes (document 11)
  • Le livret d’expatriation mis à jour (document 12)

Et quelques nouveaux :

  • Un document sur les postes et effectifs des journalistes expatriés (document 13)
  • Un document sur les données chiffrées de la mobilité (document 14),
  • Un document sur le coût comparé de l’expatriation (document 15)
  • Un document d’analyse du Protocole de 1969 (document 16).

Pas sûr que les documents 13 à 16 seront publiés en l’état sur l’intranet, car ils doivent être améliorés, voire réécrits, en ce qui concerne l’analyse du Protocole de 69 - vertement critiquée par SUD. (Verbatim de cet accord essentiel datant de 1969 : http://www.sud-afp.org/spip.php?article129).

La prochaine rencontre aura donc lieu le mardi 28 janvier. Elle sera consacrée à la politique salariale et devra également finaliser le questionnaire pour une enquête sur le temps de travail réellement effectué. Cette enquête portera finalement sur toutes les catégories de personnels et tous les services (elle ne sera donc pas limitée aux seuls journalistes des services de production hexagonaux).

SUD vous informe régulièrement du déroulement de ces rencontres que nous jugeons indispensables pour tenter de sortir des situations d’arbitraire et de non-droit, notamment en ce qui concerne les parcours professionnels, la mobilité et les droits des salariés sur l’international (expatriation, statuts locaux).

OUI à la mobilisation !

Face aux projets prévoyant quasiment un gel de la masse salariale mondiale de l’Agence, le personnel et les organisations syndicales devront se mobiliser et retrouver l’unité, pour dire

NON au Plan stratégique 2014-2018

NON au Budget 2014 de l’AFP !

Paris, le 16 janvier 2014