Syndicat SUD-AFP (Union syndicale SUD Culture & Médias Solidaires)

Accueil > Communiqués SUD-AFP > Voici la "lettre de mesures utiles" qu’ils voulaient vous cacher

Voici la "lettre de mesures utiles" qu’ils voulaient vous cacher

lundi 2 février 2015

Les syndicats opposés à la casse du Statut de l’AFP (CGT, FO, SUD, CFE-CGC) ont enfin réussi à mettre la main sur la "lettre de mesures utiles" dans laquelle la Commission européenne explique ce que signifie la mise en conformité du financement de l’AFP avec les règles européennes de la concurrence.

PDF - 178.8 ko
Lettre de mesures utiles

Depuis des mois nous réclamions la publication de ce document essentiel que nous n’avions pu que rapidement consulter dans le bureau du Directeur général de l’AFP. Mais pour justifier le refus de faire la transparence, la direction s’abritait derrière le fait qu’elle n’était ni l’expéditeur ni le destinataire de cette lettre, tandis que le gouvernement français, lui, invoquait le "secret en matière commerciale et industrielle". C’est finalement une version non-confidentielle en provenance de Bruxelles que les syndicats CGT, FO, SUD et CFE-CGC de l’AFP ont réussi à se procurer.

En publiant ce texte historique pour l’AFP, nous voulons faire en sorte qu’il y ait enfin un débat transparent sur les changements qui nous sont imposés au nom d’une Europe libérale de l’austérité et des profits. Une Europe qui est aux antipodes de l’Europe sociale et citoyenne que nous sommes de plus en plus nombreux à appeler de nos vœux.

Certes, la publication vient sans doute trop tard pour empêcher l’adoption de la proposition de loi Françaix, dont l’objet principal consiste à mettre le Statut de l’AFP en conformité avec les règles européennes de la concurrence. Mais elle permettra de mieux comprendre l’ampleur des changements en cours et contribuera à construire le mouvement qui rectifiera demain les erreurs d’hier et d’aujourd’hui.

SUD a déjà présenté son analyse des "mesures utiles" pour l’AFP, imposées par Bruxelles et volontairement acceptées par Paris. Chacun pourra maintenant vérifier que toutes les citations que nous avons publiées sont exactes et que nous n’avons rien à retirer à nos arguments. Que la lettre de Joaquin Almunia expliquant ces mesures et réclamant de façon péremptoire leur application soit désormais accessible, permettra de mener enfin un débat transparent, sur la base de connaissances partagées par tous, et de compléter notre analyse. Nous y reviendrons prochainement, dès l’Assemblée générale du personnel prévue jeudi 5 février.

Paris, le 2 février 2015
SUD-AFP (Union syndicale SUD Culture & Médias Solidaires)

A lire également :