SUD-AFP

Solidaires-Unitaires-Démocratiques à l’Agence France-Presse

Accueil > Textes intersyndicaux > L’attentat contre Charlie Hebdo, un acte odieux

L’attentat contre Charlie Hebdo, un acte odieux

jeudi 8 janvier 2015

Morts par trop plein d’humour

CHARLIE n’est pas mort, Charlie est partout mais nous sommes tous orphelins.
Pour lire le communiqué de nos camarades de SUD Médias Télévision : cliquez ici

Communiqué de l’Union syndicale SOLIDAIRES

7 janvier 2015

L’Union syndicales Solidaires participera au rassemblement ce jour à 17h à République avec les autres organisations syndicales. Elle entend protester ainsi contre l’attentat qui a coûté la vie à 12 personnes dans les locaux de Charlie Hebdo et causé de nombreux blessés et rendre hommage aux victimes.

Elle tient à se solidariser des salariés, journalistes atteints sur leur lieu de travail, de leur famille et condamne fermement cette horreur.

Elle rappelle son attachement à la liberté d’expression, droit humain fondamental.

Elle s’opposera aujourd’hui comme hier à toute stigmatisation qui pourrait résulter d’une volonté politique d’assimiler des personnes au nom de leur culture ou de leur religion à cet acte atroce.

Communiqué des organisations représentant le personnel de l’AFP

UN ATTENTAT CONTRE LA DEMOCRATIE

Le personnel de l’Agence France-Presse est indigné et sous le choc après l’attentat barbare contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo à Paris. Nos pensées vont aux victimes de ce crime contre la liberté d’expression sans précédent en France, à leurs proches et à leurs collègues. Nous exprimons notre totale solidarité avec Charlie Hebdo et espérons que nos confrères parviendront à poursuivre leur mission.

L’émotion suscitée par cette atrocité est immense. Mais nous gardons l’espoir que chaque média, chaque professionnel qui sera amené à couvrir cette tragédie et ses conséquences dans les prochains jours fera preuve de toute la rigueur et du calme nécessaire pour continuer à offrir au public une information honnête et de qualité. Nous ne ferons pas le jeu de ceux qui, par cet attentat odieux contre la presse, fondement de notre démocratie, cherchent à nous déstabiliser, à diviser notre société en attisant la haine entre communautés et la désinformation.

Signataires : les syndicats CGT toutes catégories, CFDT toutes catégories, SNJ, FO toutes catégories, SUD toutes catégories, CFE-CGC et la Société des journalistes