Syndicat SUD-AFP (Union syndicale SUD Culture & Médias Solidaires)

Accueil > Communiqués SUD-AFP > Négociation salariale (NAO 2014) : Quel manque de sincérité !

Négociation salariale (NAO 2014) : Quel manque de sincérité !

vendredi 5 septembre 2014

La première réunion de la Négociation annuelle obligatoire (NAO) s’est déroulée le jeudi 4 septembre. Comme les années précédentes, la direction est venue les mains vides… et avec beaucoup de mauvaise foi.

PDF - 313 ko
Texte imprimable

Quant aux syndicats, ils ont fustigé le gel des salaires, qui dure depuis près de deux ans, ainsi que la décision de la direction de ne plus appliquer les hausses salariales de la presse quotidienne nationale (« décrochage » de la grille du SPQN). Ils ont également dénoncé la pression constante sur le budget piges.

Toujours plus !

Au cours des échanges, plutôt vifs, SUD a critiqué le « manque de sincérité de la direction ». Que chacun en juge :

1 - Au printemps dernier, le PDG avait présenté le « volet économique » de son « Nouveau contrat social », en affirmant que l’on pouvait dégager des marges pour des augmentations générales, à condition de faire en sorte que l’évolution annuelle de la masse salariale se situe en dessous de 1%. Selon sa démonstration, si la masse salariale n’augmentait que de 0,7%, il resterait 0,3 point à redistribuer.

2 - Lors de la présentation de ce scénario d’économies, le PDG avait chiffré pour les années 2008 à 2012 l’évolution moyenne de la masse salariale (statut siège) à +1,42% (hors augmentations générales). D’où les mesures d’économies envisagées, pour arriver à un rythme de +1% par an. Voire moins, si l’on voulait dégager des marges pour des augmentations… (Cf. document de la direction, reproduit en annexe).

3 - Or, comme SUD l’a relevé au cours des dernières réunions du Comité d’entreprise, ce chiffrage était biaisé. Que l’on prenne les chiffres du Bilan social, présenté au CE en mai, ou ceux des experts du cabinet Sextant (juillet 2014), l’évolution de la masse salariale se situait en 2013 nettement en dessous de +1%. En effet, les chiffres du Bilan social 2013 révèlent que la masse salariale n’a augmenté que de +0,2% sur l’année. Selon Sextant, les « salaires et charges sociales » ont augmenté en 2013 de +0,6%.

Autrement dit, les efforts du personnel et les mesures d’austérité déjà prises ont dégagé en 2013 les marges qui devraient permettre des augmentations salariales ! A moins que la logique, présentée par le PDG en avril, ne soit plus valable en septembre….

4 - Et que fait la direction ? Face aux revendications syndicales, le DRH a botté en touche, soulignant qu’une éventuelle hausse des salaires n’était pas l’unique objet de la NAO. Affirmant par exemple que le salaire d’embauche des cadres (techniques et administratifs) de l’AFP se situait nettement au-dessus des prix du marché, il a suggéré que l’on pourrait …réviser la grille des salaires sur ce point, et ainsi dégager des marges pour de futures augmentations.

Alors que le personnel a déjà largement donné, la direction veut visiblement prendre encore plus ! Pour pouvoir lâcher des miettes ultérieurement ?

Le DRH a par ailleurs regretté le grand nombre de procédures prud’homales en cours. Cette situation est effectivement anormale.

Mais à qui la faute ? Tant que la direction fera preuve de mépris, en refusant les augmentations générales dues depuis longtemps et en poursuivant des pratiques arbitraires ou immorales, elle se verra confrontée à des contentieux à répétition.

A suivre !

Unanimes, les syndicats ont réclamé une augmentation générale. Lors de la prochaine réunion, prévue le 16 septembre, la direction est donc invitée à nous dire si oui ou non il y aura une hausse des salaires en 2014 et quelle est l’enveloppe prévue à cet effet.

Sans action unitaire des syndicats, pouvant s’appuyer sur une réelle mobilisation des salariés, les réunions de NAO risquent de se terminer comme les précédentes années : sans résultat.

Paris, le 5 septembre 2014
SUD-AFP (Solidaires - Unitaires - Démocratiques)

***

  • En vue des prochaines élections professionnelles (du 10 au 20 octobre), SUD a publié son Bilan de mandat 2011-2014 : http://u.afp.com/7ZX
  • SUD invite les personnels présents à Paris à une réunion publique le lundi 8 septembre à 13h30 (salle syndicale, au 1er étage du siège).

Annexe : extrait du power point « .Accord-entreprise-pour-renforcer-la-cohesion-sociale.pptx », présenté au CCI du 4-4-2014. Voir le fichier pdf de ce communiqué.
SUD a contesté la méthode « austéritaire » du PDG et ses chiffres ici.